21/02/2022

Bai Hao Yin Zhen – Thé blanc de Chine

Ne ratez aucun article en vous inscrivant à la newsletter Secret de Thés – le Blog

Aujourd’hui je voudrais vous parler de la star des thés Chinois, le thé blanc Bai Hao Yin Zhen. Il s’agit du meilleur thé blanc de Chine et l’un des plus connus du monde. Egalement connu sous le nom d’aiguille d’argent il est le plus prestigieux thé du sud est de la Chine. Ce thé n’est récolté qu’une seule fois par an dans la province du Fujian. Le Yin Zhen que je m’apprête à déguster provient du magasin Terre de Chine mais vous trouverez de belles références chez Palais des Thés également.

Dégustation du Thé blanc – Bai Hao Yin Zhen de Chine


Les feuilles sèches

Parfum

Il est très clair que le premier parfum qui se dégage est la paille séché, voir le foin. Ces parfums de végétaux séchés sont complétés par la note florale délicate de la rose séchée. A chaque fois que je ferme les yeux je m’imagine en train de m’allonger dans un près sauvage en plein été. L’herbe déshydratée par le soleil dégage cette odeur singulière. C’est un thé qui me rappelle l’été.

Visuel

Les vrais Bai Hao YinZhen sont exclusivement composés de bourgeons duveteux. Celui que je vais déguster aujourd’hui n’échappe pas à cette règle. On retrouve le duvet blanc typique des Yin Zhen qui colore les bourgeons de reflets argentés. C’est en hommage à son pelage (si j’ose dire) que ce thé est également nommé “Aiguille d’argent”.

Thé blanc-BAI HAO YIN ZHEN-feuilles sèches
Thé blanc-BAI HAO YIN ZHEN-feuilles sèches

Les feuilles infusées

Parfum

A chaud, les premières notes me rappellent la rosée et l’herbe fraichement coupée. On devine un agrume zesté en sous note ramenant un peu de fraicheur à la senteur. A froid, les feuilles dégagent un parfum de jeunes roses fraiches, pleines de vie, annonçant l’arrivée de l’été.

Visuel

Les bourgeons ont quitté leur manteau d’argent. Ils on verdis et jaunis durant l’infusion. En effet, le duvet s’est détaché des feuilles pour se diluer dans l’eau. Néanmoins, quelques feuilles présente encore quelques poils. Ils disparaitront sans aucun doute à la deuxième infusion.

Thé blanc-BAI HAO YIN ZHEN-feuilles infusées
Thé blanc-BAI HAOa YIN ZHEN-feuilles infusées

La liqueur

Parfum et couleur

La liqueur présente deux senteurs distinctes assez fidèles à celles des feuilles sèches et infusées. Un agrume délicat et zesté est enveloppé par de l’herbe coupée et séchée au soleil. Je retrouve mes près sauvages d’été dans la senteur de la liqueur. Cela me rappelle les claies de bambou sur lesquelles ce thé est flétri quelques heures après la cueillette. Sa couleur est aussi délicate que les feuilles du Yin Zhen. Elle est limpide, très claire, très transparente. Elle rappelle l’or pâle qui orne nos bijoux.

Texture

La texture de ce Yin Zhen est huileuse et très souple. Elle ne présente pas de rugosité en bouche, les tanins sont petits et en faible quantité. En fin de bouche, la liqueur laisse une légère âpreté sur les joues et la langue. Une sensation que j’apprécie tout particulièrement et que je recherche dans les thés blancs.

Saveurs

Cette texture huileuse s’accompagne d’une légère acidité très rafraîchissante et désaltérante. Dans l’ensemble je trouve que ce thé possède un réel équilibre entre les saveurs qui pourrait se rapprocher de la saveur “umami”.

Arômes

Les arômes sont complexes, ce thé est exigeant mais en fermant les yeux on devine des notes de têtes claires. La rose séchée est bien présente et elle enveloppe le palais. La liqueur renferme également des arômes d’herbes séchées et de paille qui viennent compléter ce bouquet d’été. En fin de bouche, le côté fruité du Yin Zhen ressort avec le raisin blanc.

Thé blanc Bai Hao Yin Zhen (aiguille d’argent)_résumé dégustation

Matériel et méthode


Le matériel que j’utilise pour la dégustation du thé blanc Bai Hao YinZhen est le suivant : il comprend une théière en verre d’une contenance d’environ 250 ml, un pot de réserve en verre me permettant de contempler la couleur de la liqueur et d’une tasse dégustation en verre double paroi.

La température de l’eau est de 75 °C et le temps d’infusion est de 10 minutes. Les thés blancs sont ceux qui ont le temps d’infusion le plus long. Enfin, il est important de respecter le ratio quantité de thé/quantité d’eau : 4g pour 200 ml d’eau. 

Le Bai Hao Yin Zhen – Un thé blanc de Chine


Terroirs et origines du Yin Zhen

Le nom de Bai Hao YinZhen signifie littéralement aiguille d’argent (Yin Zhen) au duvet blanc (Bai Hao). Comme rien n’est laissé au hasard dans la culture chinoise, le terme Bai Hao nous donne aussi une indication concernant le grade de Yin Zhen auquel nous avons à faire. En effet, il s’agit du plus haut grade possible. Les jeunes bourgeons fraichement sortis après la période de dormance des théiers nous offrent la plus belle des récoltes. Une récolte unique (une fois par an) et chargée en parfum. D’ailleurs, ce thé était réservé pour payer un tribut à l’empereur Huizong sous la dynastie Song.

Néanmoins, ce thé a connu bien des évolutions… Sa production, tel que nous le consommons aujourd’hui, remonte au début de la période Jia Qing de la Dynastie Qing (1796). C’est à partir de 1885 que les productions ont été domestiquées avec l’utilisation du cultivar Fuan Da Bai (Grand blanc). Avant cela, seuls les théiers sauvages permettaient de produire ce thé. De nos jours, le Bai Hao YinZhen est principalement produit à partir de deux cultivars : Fuding Da Hao et le Fuan Da Bai.

Ce Yin Zhen provient de la province du Fujian plus précisément de trois comtés qui se situent au nord :

  • Fuding
  • Jianyang
  • Zhenghe

La province du Fujian est très connue pour ses thés Wulong comme les fameux thés des montagnes « Wuyi Shan Cha » ou encore le « Anxi Tie Guan Yin » produit dans le sud de la province. Il est d’ailleurs tout à fait possible de trouver de beaux crus de Bai Hao YinZhen produit à partir de cultivar destiné aux thés Wulong. C’est le cas notamment des cultivars Shui Xian ou Mei Zhan.

Pour conclure

Selon moi, le Bai Hao Yin Zhen est un thé complexe rempli de délicatesse. Ses parfums de rose et d’herbe séchée s’enveloppent dans une texture huileuse et souple. Le raisin blanc ressort en fin de bouche avec une pointe d’acidité très rafraichissante. Un thé très agréable à déguster l’été, chaud ou glacé. Il fait partie des thés qui offrent un moment de contemplation absolu. Sa finesse requiert toute notre attention. Du fait de sa complexité, il est nécessaire de se « faire un palais » avant d’en apprécier toutes les douceurs. Un thé prestigieux que je vous recommande ! Bon voyage et à bientôt !



En suggestion

Catégories : Dégustation de thé

placeholder user

Auteur : Romain

Diplômé d’un Master en Business International et après deux ans passés chez CANAL+, j’ai décidé de consacrer davantage de temps à mes passions. Au quotidien beaucoup de choses me font vibrer, la lecture, mes proches, la musique et évidement le thé. Le thé est pour moi un art de vivre et permet de mieux percevoir le monde qui nous entoure. Je me sens plus sage quand je prends le temps de déguster une tasse de thé. Fort de tout ce qui m’anime j’ai donc décidé de créer Secret de Thés — Le Blog. À ce jour j’en suis le créateur et le principal auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscription à la newsletter Secret de Thés - le Blog

Politique de confidentialité

© Secret de Thés

Toutes les photos présentent sur le site sont propriétés de Secret de Thés - le Blog. Toute utilisation ou reproduction du contenu présent sur le site pourra faire l’objet d’une demande de retrait ou de plainte.

Pour consulter notre politique de confidentialité :

Consulter la politique

Dossier de Presse

Télécharger le dossier de presse

Réseaux Sociaux