04/04/2022

QingMing : Récoltes du thé et fête chinoise

Ne ratez aucun article en vous inscrivant à la newsletter Secret de Thés – le Blog

Peut-être qu’en achetant du thé vous avez déjà lu sur les boîtes ou entendu de la bouche d’un conseiller le mot « QingMing ». On le voit un peu partout lorsque les nouveaux arrivages de thé chinois envahissent les étales des meilleures maisons de thé. Mais qu’est ce que cela signifie ? QingMing désigne l’une des vingt-quatre périodes solaires du calendrier agricole chinois ainsi qu’une fête chinoise. Ces différentes périodes correspondent à des moments de l’année, mais surtout à des temporalités naturelles précises. Dans le cas de QingMing, la période concernée est celle des premières semaines d’avril.

QU’EST-CE-QUE LE QINGMING ?


Premièrement, beaucoup de coutumes dans la culture chinoise se calquent au rythme de la nature. La perception des saisons en Chine est différente de la nôtre. Par exemple, la nouvelle année chinoise commence le jour du printemps chinois. En 2022, on le célébrait le 3 février, contrairement au nôtre qui est survenu le 20 mars 2022. Pour les Chinois, c’est à ce moment-là qu’on observe un changement dans le cycle naturel. Je dois dire que c’est plutôt vrai. Les oiseaux recommencent à chanter, les bourgeons gorgés de vie apparaissent et les premières floraisons se font sentir. Un éveil lent qui n’a pas échappé à l’observation affutée chinoise. 

Oui, mais le QingMing… ? J’y viens ! 

Comme je vous le disais en introduction, le QingMing correspond à une période particulière de l’année (5-19 avril) : celle de la préparation des outillages pour les futures récoltes. C’est à ce moment-là que les fermiers d’antan se préparaient au recommencement des cultures. D’ailleurs, QingMing signifie littéralement « pureté » et « lumière », un nom équivoque qui aide à comprendre son sens agricole. Au retour de l’air pur de la nouvelle année et des premiers rayons de soleil, il est normal de se préparer aux affaires agricoles.

C’est aussi une fête chinoise durant laquelle les chinois fêtent leurs défunts. Ils prennent soin des tombes et s’adonnent à tout un tas d’activités ludiques. Mais sur ce blog nous parlons de thé… et vous comprendrez le lien qu’il y a entre le QingMing et le thé. Un peu de patience !

LÉGENDES AUTOUR DU QINGMING


QingMing_Récoltes du thé et fête chinoise_festival

Jièzhītuī, exemple d’homme intègre et véritable, vint à aider son seigneur, chassé de la couronne par un traitre au pouvoir… Il l’aida dans son exil et ira jusqu’à sacrifier une partie de sa jambe en offrande nourricière. Une fois que le seigneur eu retrouvé sa place au pouvoir, 19 ans plus tard, il se souvint de Jièzhītuī. Le seigneur se sentant coupable de l’avoir oublié tant d’années décida de récompenser son sauveur.

Jièzhītuī était introuvable. Il était parti se cacher dans une montagne avec sa mère. C’est alors que le seigneur ordonna de mettre le feu afin de le faire sortir de sa cachette. Plus tard, il fut retrouvé mort avec sa mère, tous deux brulés par le feu. En hommage, le seigneur ordonna que ce soit un jour de deuil durant lequel seule de la nourriture froide pourrait être consommée (Hanshi). L’année d’après le seigneur revenait à l’endroit où Jièzhītuī avait péri et remarquait que des saules poussaient. Par conséquent il donna l’ordre que le jour après Hanshi serait le QingMing festival, en symbole de la renaissance. 

RÉCOLTES DU THÉ ET QINGMING


En Chine, le thé est récolté plusieurs fois dans l’année. On compte généralement trois récoltes. Une récolte au printemps, à partir du mois de mars selon les conditions climatiques, appelées Chun Cha. Une récolte en été vers le mois de juillet, appelée Xia Cha. Enfin, une récolte en automne, vers la fin septembre, appelée Qiu Cha. Il est communément reconnu que la plus belle des récoltes est celle du printemps. Aux premiers de rayons de soleil chauds et persistants, le théier sort de sa dormance et reprend sa croissance. Alors, les premiers bourgeons se forment lentement et bénéficient d’une croissance particulièrement riche en huiles essentielles. De ce fait, notre tasse de thé en est plus savoureuse et précieuse.

Chun cha (printemps)A partir du mois de mars
Xia Cha (été)Vers le mois de juillet
Qiu Cha (automne)A la fin septembre

Au fur et à mesure des récoltes les bourgeons poussent plus rapidement grâce à un climat plus clément et sont donc « moins » gorgés en parfums. Le printemps étant la période des thés primeurs les plus réputés à l’instar de certains thés rouges ou thés verts chinois, les producteurs de thé ont identifié les différentes cueillettes réalisées pour dater et hiérarchiser les récoltes de printemps les plus prestigieuses. Par conséquent la récolte de printemps peut être découpée comme suit : 

Ming Qian (Pré-Qing Ming)Récolté avant le 5 avril
Yu QianRécolté avant le 20 avril
Gu YuRécolté avant le 5 mai
Li XiaRécolté avant le 21 mai

Comme vous pouvez le constater, la toute première récolte de printemps se nomme Ming Qian, ou Pre-QingMing chez certaines maisons de thé. Cela signifie que le thé a été récolté avant le 5 avril et qu’il s’agit probablement de la première cueillette de l’année. A priori, c’est elle qui devrait vous offrir le plus d’arômes dans votre tasse. Elle est la plus magique et c’est un vrai privilège de pouvoir déguster la première liqueur de l’année. 

Pour conclure

Vous l’aurez compris, le QingMing dans le thé est autant un repère agricole qu’une indication sur les attentes qualitatives du thé que vous avez acheté. Cependant, je tiens à préciser qu’il ne s’agit pas d’un critère absolu de qualité, car beaucoup d’autres éléments rentrent en jeu. Si c’est une variable à avoir en tête, elle n’est pas une fin en soi. En effet, Il existe de très grands thés récoltés en été ou en automne et dont les récoltes ne font pas l’objet d’une classification particulière…La prochaine fois que vous dégusterez un thé QingMing, vous comprendrez ce que cela veut dire ! C’est une affaire de récolte. À très vite pour le prochain article. 



Catégories : Comprendre le thé

placeholder user

Auteur : Romain

Diplômé d’un Master en Business International et après deux ans passés chez CANAL+, j’ai décidé de consacrer davantage de temps à mes passions. Au quotidien beaucoup de choses me font vibrer, la lecture, mes proches, la musique et évidement le thé. Le thé est pour moi un art de vivre et permet de mieux percevoir le monde qui nous entoure. Je me sens plus sage quand je prends le temps de déguster une tasse de thé. Fort de tout ce qui m’anime j’ai donc décidé de créer Secret de Thés — Le Blog. À ce jour j’en suis le créateur et le principal auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscription à la newsletter Secret de Thés - le Blog

Politique de confidentialité

© Secret de Thés

Toutes les photos présentent sur le site sont propriétés de Secret de Thés - le Blog. Toute utilisation ou reproduction du contenu présent sur le site pourra faire l’objet d’une demande de retrait ou de plainte.

Pour consulter notre politique de confidentialité :

Consulter la politique

Dossier de Presse

Télécharger le dossier de presse

Réseaux Sociaux